↪ « Je ferai passer devant toi toute ma bonté » dit l’Éternel. (Exode 33:19)
➔ Le bruit court que chaque personne aurait un ange gardien. Ce n’est pas faux, à mon avis. Au sens spirituel.
➔ Car dans bien des récits de la Bible où il est d’abord question d’un ange qui vient dire quelque chose à une personne : c’est ensuite Dieu lui-même qui se révèle être là pour lui apporter un bon soin. Donc : un ange ou Dieu, c’est la même chose au sens spirituel. Dans ce verset de l’Exode, Dieu se fait connaître comme plein de bonté, c’est ce que l’on attend de notre ange gardien. Nous avons donc réellement un « ange gardien », chacune et chacun, et ce bon ange gardien c’est tout bonnement Dieu lui-même qui s’intéresse à nous, qui veille sur nous et vient à notre aide avec toute sa bonté.
➔ Seulement au début, ce n’est que comme une voix, pour ainsi dire comme un souffle, une impression dont on se demande si elle était bien réelle, comme une intuition qui nous suggère que Dieu aurait de la bonté pour nous. Une bonté que nous ne pensions pas mériter (c’est pour cela que c’est une bonté). Comment une telle idée nous serait venue ? Elle a pu venir simplement comme cela, d’on ne sait où, c’est ce qui arrive quand l’Esprit Saint a soufflé. Cela a pu nous venir après avoir prié. Cela a pu nous venir à force d’entendre annoncer la grâce de Dieu au cours du culte. Cela a pu venir d’une grand-mère ou de notre conjoint. Le plus important de ces messagers de la bonté de Dieu sont probablement les gestes d’attention dont nous avons bénéficié. C’est par eux que nous voyons que la bonté est réellement créatrice de vie, et donc que, logiquement, le Créateur avec un grand C est la Bonté même, sous toutes ses formes.
➔ Cette annonce de l’ange, ou de Dieu, va creuser en Moïse une attente légitime. Cette attente lui ouvre les yeux de la foi sur sa vie. Et il verra passer Dieu, et il l’entendra proclamer sa Bonté d’une façon formidable.
➔ L’Éternel passe devant lui avec sa bonté. Cette affirmation signifie deux choses : 1) cela veut dire faire l’expérience par nous-même de cette présence de la Bonté de Dieu dans cette vie. C’est vrai. 2) Cette phrase dit aussi que la bonté de l’Éternel ouvre un bel avenir devant nous. Cela ne promet pas que la vie sera facile, cela veut dire, je pense, que Dieu nous prépare une place spéciale pour nous-même. Cela nous dit que, tel que nous sommes, avec la vie qui est la nôtre, Dieu nous considère comme légitime, comme devant être gardé, protégé, aimé.

 

Bonjour,
 
Voici deux cordiales invitations :
  1. ➔ Dimanche prochain 11 septembre à 10h : culte au temple de Vandœuvres avec une prédication par le professeur Christophe Chalamet, et une liturgie par Marc Pernot.
  2. ➔ Mardi 13 septembre de 18h30 à 19h30 au chalet paroissial de Vandœuvres, nous partirons à la découverte des différents genre littéraires dans la Bible, avec pour commencer « Les Mythes fondateurs (le déluge et sa relecture par Pierre) ».

Dieu vous bénit et vous accompagne fidèlement
Bien fraternellement

Marc

Marc Pernot ✆ 078 902 26 00
pasteur à Genève (Cologny-Vandœuvres-Choulex)
et sur jecherchedieu.ch