↪ L’ange leur dit : « Il vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur. Ceci est pour vous le signe : vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une mangeoire. » (Luc 2:10-12).
⤑ En quoi est-ce remarquable ? Un bébé ? il en naît 4 par seconde dans le monde. Un bébé emmailloté ? ces nouveau-nés sont pratiquement tous emmaillotés afin de les protéger. Un bébé dans une mangeoire ? faute de berceau, les parents prennent ce qu’ils peuvent : un panier à linge, un coffre, et pourquoi pas une mangeoire avec un peu de paille ? Ce « signe » qui nous est donné n’est donc pas pour différentier Jésus des autres bébés, mais ce « signe » permet de saisir le salut qui nous est donné en Christ, de le discerner dans la réalité de notre monde.
⤑ L’ange, c’est ce qui éclaire notre conscience. Connaissant Jésus : nous sommes appelés à observer et à reconnaître les traces de ce salut, dans le monde et en nous, même s’il est encore minuscule :

  • En premier lieu : Chercher, scruter, sentir qu’une source de vie et d’amour est en nous, déjà présente. Qu’elle se manifeste aussi dans telle personne avec qui nous avons échangé aujourd’hui. C’est ce que le Christ nous a appris à reconnaître : combien nous sommes déjà enfant de Dieu, capable d’aimer.
  • Le second signe nous appelle à emmailloter ce bébé, comme Marie. À protéger, réchauffer, nourrir ce qui, dans le monde et en nous, est une source d’amour, même en germe. C’est pourquoi il a été utile, en premier lieu de savoir reconnaître ces petites sources de bien en puissance.
  • Enfin, le troisième signe : Jésus est déposé dans une mangeoire. Cela nous invite à nourrir notre être en mangeant ses paroles, en assimilant la manière d’être du Christ, vivant de foi, d’espérance et d’amour. Surtout de cet qualité d’amour qu’est le soucis de l’autre.
⤑ C’est « aujourd’hui » que ce salut nous a déjà été donné, comme un petit, tout petit nouveau-né, qui bientôt sera grand. 
 
Ce temps joyeux et inspirant de Noël nous donnera de belles occasions de nous retrouver la semaine prochaine…  :
  • Veillée de Noël, le 24 décembre de 23h à 24h au temple de Vandœuvres (avec certificat covid nécessaire),
    avec le pasteur Marc Pernot : cette année, nous suivrons l’Evangile selon Matthieu, avec le vierge Joseph accueillant Marie et son enfant.
    En musique : extraits de l’Oratorio de Noël de Bach (chant, hautbois d’amour et orgue) sous la direction de Norberto Broggini.
  • Culte de Noël, le 25 décembre à 10h au temple de Cologny (avec certificat covid nécessaire),
    avec le pasteur Marc Pernot : nous poursuivrons l’Evangile selon Matthieu, avec Joseph rivalisant avec Hérode pour sauver la vie de l’enfant qui fait vivre.
    En musique : cantate In dulci Jubilo de Telemann (chant, violons et violoncelle, orgue) sous la direction de Diego Innocenzi,
  • Dimanche 26 décembre culte à 10h au temple de Jussy avec la pasteure Vanessa Trüb, certificat covid nécessaire.
 
Vous trouverez, si vous le désirez, la vidéo de la prédication de dimanche dernier à Cologny, avec Marc Pernot, avec les premiers pas des Hébreux dans le salut (Josué 6); et bien d’autres prédications sur la page multimédia du site de notre paroisse.
 
Si vous aviez encore de la place dans votre liste de bonnes résolutions pour 2022 ?
Un pas dans notre traversée de la Bible nous permettra de suivre Léa et Rachel (Genèse 29-31)
Une traversée de la théologie en 5 mercredis de suite avec Vanessa Trüb et Marc Pernot, pour toute personne croyante ou non : voir cette page, inscription auprès de Marc Pernot (pour recevoir les documents).
 
Tous nos vœux de bénédiction pour cette nouvelle année qui s’ouvre.
 
Marc Pernot
✆ 078 902 26 00
pasteur à Genève (Cologny-Vandœuvres-Choulex) et sur jecherchedieu.ch